Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web.

Nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur ou de télécharger un des navigateurs suivant : Télécharger

MARINE LEGAUD | OSTEOPATHE

56 boulevard Richard Lenoir | 75011 PARIS | 06 11 44 51 87

ANDREW TAYLOR STILL


L'ostéopathie a été créée par Andrew Taylor Still. Né le 6 Août 1828 à Johnsville en Virginie aux Etats Unis, il est le fils de Martha Moore et d'Abraham Still, pasteur méthodiste, agriculteur, pratiquant la médecine. A ses 9 ans ils déménagent dans une petite ville du Missouri ou il assistera son père dans l'exercice de la médecine auprès des indiens Shawnee dont il est en charge. Mais à l'époque la médecine était loin d'avoir atteint le degrés de connaissances qu'elle a atteint aujourd'hui.

En 1860 il intègre l'école de médecine et de chirurgie de kansas City dans le Missouri (School of Physicians and Surgeons) afin d'y compléter sa formation en médecine mais il n'ira pas jusqu'au bout, écoeuré de ce qu'il voit, confirmant que la médecine du XIXème est archaïque et chargée de charlatanisme. A cette même période débute la guerre de sécession (1861/1865) et en 1861 A.T. Still s'engage dans la lutte contre l'esclavage, il y sera également médecin et chirurgien pour les blessés de guerre améliorant ainsi ses compétences et ses connaissances.

En 1865 il perd 3 de ses enfants lors d'une épidémie de méningite cérébro-spinale. Sa souffrance personnelle et ses expériences lui font alors réellement prendre conscience des limites de la médecine de son époque et il estime qu'elle est même parfois plus dangereuse que la maladie elle même. Il s'obstine alors a trouver une solution pour soigner plus efficacement. Il étudie l'anatomie et le fonctionnement du corps humain en pratiquant des expériences de tout ordre. Il prend même des squelettes indiens chez lui pour les disséquer.

Et c'est 1874 lors d'une épidémie de dysenterie qu'il parvient à soigner un enfant simplement à l'aide ses mains. Il comprend qu'il est sur le point d'élaborer une nouvelle approche de la médecine respectant les lois de la nature et de la vie. Le 22 Juin 1874 à 10h du matin qu'il décide de créer son courant médical qu'il nommera : L'OSTEOPATHIE ! (Du grec "os" et "pathos" signifiant venant de l'os).

Sa nouvelle orientation thérapeutique, malgré ses résultats probants, déclenche l'hostilité de ses confrères et du clergé qui dissent qu'il est possédé par les démons. Il est alors forcé de partir et il déménage à Kirksville, dans le Missouri, ou il continu à soigner avec des manipulations et ajustements vertébraux se forgeant une réputation dépassant les frontières. En 1892 il y fonde le premier collège ostéopathique : The American School of Osteopathy (ASO) ; démontrant que l'ostéopathie est un art transmissible et non un don surnaturel. Le collège continu de s'agrandie et l'ostéopathie a se développée.

En 1898 A.T. Still se retire pour écrire son autobiographie et l'ensemble des principes et concepts de l'ostéopathie. Il meurt le 12 décembre 1917 d'un ictus cérébral.





John Martin Littlejohn


John Martin Littlejohn est né le 15 février 1865 à Glasgow en Ecosse. Il étudie la théologie, le droit et les lettres à l'université de Glasgow, il étudie aussi l'anatomie et la physiologie jusqu'en 1889. A cause de sa santé fragile il se voit obligé de quitter le climat humide de l'Ecosse pour celui plus sec des Etats Unis, accompagné de ses deux frères. En 1898 ses problèmes de santé s'aggravent et il en vient à consulter A.T. Still à Kirskville. Emerveillé par le concept et la technique de l'ostéopathie il quitte son emploi pour s'inscrire à l'American School of Osteopathy. Il y donnera même des cours de physiologie.

Still et Littlejohn ont des rapports houleux, ce dernier passionné de science, se heurte à Still, que les expériences douloureuses passées avec la médecine de son temps rend très réticent à intégrer les progrès de la médecine scientifique naissante. Ainsi en 1900 J.M. Littlejohn quitte Kirksville pour Chicago ou il crée avec ses deux frères sa propre école d'ostéopathie L'American College of Osteopathy; Medecine and Surgery.

En 1913 il rentre en Europe et s'installe en Angleterre avec le projet d'y ouvrir une nouvelle école. Mais ce n'est qu'en 1917, après la première guerre mondiale, qu'il créa la British School of Osteopathy (BSO), la plus ancienne école d'ostéopathie d'Europe. Son enseignement est néanmoins de plus en plus critiqué, il vends ses part, s'isole et devient solitaire. Il décède le 8 décembre 1947 à Londres d'un cancer de la prostate.

J.M. Littlejohn est à l'origine de tout un courant ostéopathique en Europe et durant toute sa vie il écrit de nombreux livres ou il rassemble ses cours et ses articles. Il a continué l'oeuvre d'A.T. Still en l'enrichissant des éléments apportés par le développement des sciences de la santé et de la médecine scientifique.


William Garner Sutherland


William Garner Sutherland est né le 27 Mars 1874 à Portage County, Winsconsin. Il ne se destine pas du tout à une carrière médicale, en effet dès ses 12 ans il commence à travailler dans une imprimerie et à 13 ans en tant que journaliste dans le Dakota du Sud.

Ce n'est qu'en 1897 qu'il entend parler de l'ostéopathie et ce qu'il en entend est tellement contradictoire qu'il décide de se déplacer à l'école de Kirksville afin de voir par lui même. Il y découvre des patients venant de toute part avec des résultats évidents et inattendus. Séduit il décide alors de s'inscrire à L'American School of Osteopathy, il débute sa première année en 1898 et reçoit son diplôme des mains de Still en 1900.

Lors de ses études, en 1899, que W.G. Sutherland eu ce qu'il appelait son « idée folle ». C'est en voyant un crâne semi désarticulé dans une vitrine qu'il eu cette intuition : « mon attention fut attirée par les biseaux des surfaces articulaires de l'os sphénoïde. J'eus soudain cette pensée ;« biseautées, comme les ouïes du poisson, indiquant une mobilité pour un mécanisme respiratoire. » Et si il existait un mouvement entre les différentes structures crâniennes ?

Il mettra plus de 20 ans à se lancer dans l'étude approfondie de l'anatomie des os du crâne et pratique même des expériences sur son propre crâne. L'ensemble de ses recherches conduiront à développer ce que nous appelons l'ostéopathie crânienne qui se fonde sur la reconnaissance de la mobilité microscopique de toute structure vivante. Ainsi l'on peut considéré de façon spécifique que le mécanisme cranio sacré est animé de l'intérieur par un mouvement respiratoire cellulaire (Le souffle de vie) entrainant une fluctuation du liquide céphalo rachidien réverbéré par le système membraneux de tension réciproque. Il met en évidence la puissance de la fonction vitale interne plutôt que l'application de forces extérieures.



A.T. Still, J.M. Littlejohn et W.G. Sutherland furent les trois grands pionniers de l'ostéopathie. Ils furent nombreux à les succéder, à continuer de faire progresser l'ostéopathie, la portant et la transmettant la plus justement possible.